Logiciel libre et mathématiques

FScMathsParis.jpg

Lors de la journée d’inauguration de la Fondation Sciences mathématiques de Paris, a eu lieu une conférence Traitement de l’information par Roberto Di Cosmo, ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Pise, professeur à l’université Paris Diderot. Il donne un argument original en faveur des logiciels libres, que je résume comme suit. La démarche du logiciel libre, c’est la :
– Possibilité d’utiliser librement les logiciels.
– Possibilité d’accéder aux sources du logiciel et de les modifier.
– Possibilité de distribuer le logiciel.
– Possibilité de distribuer les nouveaux logiciels obtenus à partir du logiciel initial.Ce spécialiste des relations entre mathématiques et informatique compare cela à la démarche mathématique :
– Possibilité d’utiliser les théorèmes d’autrui.
– Possibilité de comprendre le raisonnement d’autrui, de l’améliorer, par ailleurs d’obtenir de nouveaux résultats.
– Possibilité de faire connaître les théorèmes d’autrui.
– Possibilité de faire connaître ses propres résultats.
Di Cosmo conclut ainsi : « La démarche du logiciel libre est directement transposée de la démarche mathématique. Si nous acceptons l’une, acceptons l’autre ».

3 comments for “Logiciel libre et mathématiques

Comments are closed.